Jump to content

ModChip France

Le kit Xecuter SX Pro va vous permettre de lancer le MODE RCM de la console, une licence pour le CFW à installer sur la console. Pas besoin d'ouvrir la console Nintendo Switch ni besoin de souder. Vous pourrez ainsi avec ce pack, lancer vos copies de jeux Nintendo Switch.
Acheter Maintenant

Jeux-Linker France

Xecuter SX Pro OS de la Team Xecuter vous permet de modifier votre Nintendo Switch, vous pouvez profiter des custom firmwares sur toutes les versions de la Switch et il est région free. Pré commander ce linker sur leur site, paypal supporté !
Acheter Maintenant

L'exploit 6.72 disponible : faut-il faire la mise à jour ou pas ?

Le voila le tant attendu le nouveau firmware de la PS4 qui vous servira à hacker votre console et celui-ci passe de la version 5.05 à la version 6.72 qui vient cette fois-ci d'un membre pas connu de la scène. Eh oui, celui-ci ne vient pas de SpecterDev ou TheFlow mais cella vient d'un membre nommé sleirsgoevy qui remercie fièrement Fire30 pour le WebKit exploit, TheFlow pour l'exploit kernel et ainsi quei Ueyama et shinh pour le compiler 8cc.
 
L'exploit est en stade "instable" car il vous faut le relancer à plusieurs reprise pour y arrivé, ci-dessous, un petit readme laissé par l'auteur afin de vous aider au lancement de l'exploit :
La page de l'exploit proposée sur le site Modconsoles a subit une traduction de la langue Anglais vers le Français, un ajout du bouton NETCAT pour les envois des payloads depuis l'externe et aussi, une refonte de la page en couleur proposée par un membre depuis le Github officiel du Jailbreak.
Si vous possédez une PS4 sous le firmware 6.72, alors cliquer sur le lien ci-dessous pour profiter de l'exploit :
http://ps4webkit.modconsoles.fr

En cours d'hébergement...
 
******* Il est temps de passé du 5.05 en 6.72 ou pas ? *******
Alors la réponse est NON, pourquoi ? Parce que l'exploit pour le moment est très instable. Il vous faut relancé l'exploit au moins 10x pour le voir se lancer. Les jeux 5.05 ne fonctionne pas pleinement sous ce firmware, des beugs ou des arrêt brusque de la console en plein jeu peuvent subvenir pendant votre partie. Aucun backup à ce jour n'est encore disponible sous ce firmware et même si vous arrivé à dumper votre jeu, il faudra que PS4 PKG Tools puisse se mettre à jour afin d'inclure les nouveaux clé du firmware 6.72 (à confirmé) Al-Azif a mis à jour ses payloads afin de supporté pleinement le firmware 6.72 : ps4-payload-repo Le cache du navigateur n'étant pas encore fonctionnel mais cella ne tardera pas pour ce week-end avec l'arrivé d'autre nouveauté comme promis par Al-Azif  
Read more...

La Team Xecuter publie SX OS en v3.0.4b

Le nouveau firmware de la Nintendo Switch sortie depuis quelques jours force la Team Xecuter à pouvoir mettre à jour leur cfw SX OS afin de supporté ce firmware ainsi que réglé quelques beugs qu'il ont découvert.

********** Changelog : **********

Read more...

Luma3DS se met à jour en v10.2

 
Le meilleur et l'unique CFW de la 3DS de son nom Luma3DS vient d'être mise à jour vers la v10.2, les nouveautés sont énorme en commençant par la fonction de capture d'écran qui a reçu une accélération massive. La vitesse de capture est passé de dix secondes en quelques millisecondes et elles sont enregistrées dans "/luma/screenshots/".
Vous pouvez désormais régler la luminosité de l'écran de manière beaucoup plus précise qu'avec les paramètres officiels depuis le menu Rosalina. Vous trouverez également des filtres d'écran supplémentaires, en plus la gestion du menu Rosalina a également été simplifiée et prend en charge le C-Stick pour les N3DS.
Les retards et les plantages avec l'InputRedirection devraient maintenant appartenir au passé ; cependant, il peut arriver que certaines touches du menu HOME soient actionnées deux fois. Appuyez sur "ZL" ou "ZR" pour régler ce problème.
********* Changelog complet : *********
 

Read more...

Solution des Nintendo Switch bloqué au logo "JoyCon" avec SX Core

Depuis l'arrivé des puces SX Core/Lite, les problèmes ne manquent pas pour nous utilisateurs et poseurs de puce. De plus de ne pas utilisé les homebrews ChoiDuJourNX ou Hetake, voila que d'autres personnes se retrouvent coincé sur le logo des "Joycon" après installation de la puce SX Core. La Team SX a fait des recherches dessus et ont pu trouvé la cause de se beug.

**************** Citation : ****************
Les condensateurs en question doivent être solides et intacts, comme sur la photo ci-dessous et ces deux condensateurs sont situés au même endroit sur les cartes mères (v1) "erista" et (v2) "mariko".

En ressoudant ces deux condensateurs ou en les remplaçant par une pièce similaire de type CMS 0.1uf 10v 0201, vous éviterez de vous retrouver bloqué par le logo "JoyCon". Il est recommandé de faire appel à un installateur professionnel si vous n'avez pas les outils nécessaires pour terminer l'installation de SX Core avec succès.
Read more...

SX OS v3.0.3b et un flasheur des SX Core/Lite disponible

La Team SX revient en force pour corrigé des erreurs qui se sont introduit dans les versions 3.0.1/3.0.2 de leur cfw SX à destination des Switch Mariko/Lite profitant des puces SX Core et Lite.

"Nous sommes de retour avec une mise à jour mineure (mais importante !) pour SX OS, ainsi qu'un utilitaire pour PC permettant de mettre à jour votre micrologiciel SX Core/Lite via USB. Ce dernier est nécessaire pour les personnes qui utilisent des outils qui n'ont pas été conçus pour leur console Switch. Un exemple est le populaire "ChoiDuJourNX", que les gens utilisent pour mettre à jour/réduire le firmware de leur console. Cet outil a été conçu pour les consoles classiques Erista/RCM, et est donc dangereux à utiliser sur les consoles Mariko."
Changelog officiel :
Téléchargement

Logiciel Windows pour mettre à jour votre SX Core / Lite

Read more...

Search the Community

Showing results for tags 'linux'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Announcements & Relax
    • ModConsoles
    • The Bar
    • Tutorials
    • News
  • Microsoft
    • FAQ
    • XBOX ONE
    • XBOX 360
    • XBOX
  • Sony
    • FAQ
    • PSVita/TV
    • PS4
    • PS3
    • PSP
    • PS2
  • Nintendo
    • FAQ
    • Amiibo
    • Switch
    • WiiU
    • Wii
    • 3DS/DS/DSi
  • Developements
    • FAQ
    • Learn to program
    • Microsoft
    • Sony
    • Nintendo
    • PC
  • Others
    • FAQ
    • Retro Gaming
    • Computer
    • Electronic
  • Clan Wars
    • Clan Wars

Categories

  • Consoles
    • Microsoft
    • Sony
    • Nintendo
  • Arduino
  • PC
  • Retro Gaming

Calendars

  • Community Calendar

Categories

  • Microsoft
    • Xbox One
    • Xbox 360
    • Xbox
  • Sony
    • PSVita/TV
    • PS4
    • PS3
    • PSP
    • PS2
  • Nintendo
    • Switch
    • WiiU
    • Wii
    • 3DS/DS/DSi
  • Retro Gaming
  • Multi
  • PC

Categories

  • Club Articles

Categories

  • Clan Wars

Marker Groups

  • Members

Categories

  • Hack
    • Microsoft
    • Sony
    • Nintendo
  • Others
    • Microsoft
    • Sony
    • Nintendo
    • Retro Gaming
    • PC
    • Electronic
    • Various

Categories

  • Gaming
  • Developements
  • Technicians/Moddings
  • Sports/Training
  • Unclassified

Categories

  • General
  • PC
  • Games
  • Movies
  • Consoles
    • Sony
    • Microsoft
    • Nintendo
    • Retro Gaming

Found 6 results

  1. Je vous ai préparer une Virtuel Machine de développement pour que vous puissiez développer sur vos consoles préféré. C'est une VM Ready-To-Use. Elle est basé sous le système d'exploitation Linux Debian Buster X64. Les SDK installé sont les suivant: Vous pourrez installer les SDK pour la 3DS, DS, Wii, WiiU si vous le souhaitez en allant sous ce lien en bas de page. La VM a été créé sous VirtualBox 6 avec un environnement graphique, Kate a été installé pour modifier vos fichiers et les composants additionnel ont été installé pour un environnement opérationnel. Néanmoins une fois VirtualBox installé sous linux vous devez taper cette commande sous votre linux hôte "sudo usermod -aG vboxusers $USER" si vous souhaiter utiliser vos clef usb sous la VM et aller dans les options de la VM sous USB coché USB 3.0. Pour le partage de fichiers il suffit juste d'aller dans les paramètres de la VM puis a gauche "Shared Folders" ensuite le petit + a droite et pour les options cocher "Auto-mount" et bien sur aller chercher le dossier que vous voulez partager. Bon développement a tous.
  2. Dans ce tutoriel nous verrons comment installer Ubuntu sur votre switch. Pré-requis : -une carte sd. -l'image de la distribution L4t-Ubuntu Commencer par copier l'image sur la carte sd,comme il s'agit d'une copie d'image il faudra utiliser le programme etcher si vous êtes sous Windows(ici j'utilise dd disponible de base sous linux/Mac). Creer un nouveau dossier sur votre pc dans lequel vous extrairez l'image telechargée. Ouvrez un terminal dans le dosier crée précedemment. Inserez votre carte SD dans le pc et Repérez la partition qui correspond a votre carte(exemple avec dmesg) dmesg mmc0: new high speed SDHC card at address 0001 [ 9256.968078] mmcblk0: mmc0:0001 EZ08G 29.7 GiB [ 9256.970010] mmcblk0: p1 pour copier l'image: sudo dd if=switchroot-l4t-ubuntu-2019-04-28.img of=/dev/mmcblk0 Selon l'heure à laquelle vous suivez ce tutoriel patienter avec une bière ou un café. Une fois la copie terminée il faut appliquer l'update disponible ici. Extraire l'archive et copier le dossier boot/ à la racine de la carte SD(Attention il faut le faire sur la partition de 7.5GB pas sur celle de 477Mo),en veillant bien que les fichiers image et tegra210-icosa.dtb. vous pouvez éjecter votre SD. NE PAS UTILISER LA CONSOLE EN MODE DOCK POUR LES ETAPES SUIVANTES!!! Inserer la SD dans la switch et booter sur Hekate,choisir L4T dans configs. Patienter 2/4 minnutes... Finir les réglages jusqu'à atteindre l'écran du login. Faites un reboot(bouton power pendant 10s),relancer hekate et choisissez de booter l4T comme payload. Ouvrir l'appli Disks et augmentez la taille de la seconde partition jusqu au maximum. Voila votre distribution fonctionelle!
  3. Raspberry/Linux utilisation de PS4-exploit-host Bonjour à tous. Le hack PS4 nécessitant encore d'activer l'exploit entre chaque redemarrage de la console,il existe differentes méthodes pour le réactiver nous verrons ici l'utilisation d'un Raspberry comme point d'acces. Nous utiliserons hostapd pour créer le point d'accés,ce dernier étant disponible pour les différentes architectures(Raspberry=Arm et un pc classique =x86 ou x86_64) ce tutriel peut donc être suivi sur une distribution Linux. Ici j'utilise un raspberry pi3 qui dispose donc de l adaptateur wifi en plus du port ethernet,le point d'accés peut être crée sur les 2 interfaces plus de détails aprés. Pour le début du tutoriel veillez à avoir une connexion internet car il faudra récuperer des paquets. Ouvrez un terminal et mettez votre distribution à jour: (je reste en root sur cette session n'oubliez pas sudo si vous êtes en user) apt-get update apt-get upgrade Installez hostapd (créer le point d'accés) et dnsmasq (configurer dhcp et dns) apt-get install hostapd dnsmasq normalement il devrait être installé mais vous pouvez vérifier la présence du paquet dhcpcd . Vous pouvez déconnecter le Raspberry d'internet. Verifiez si NetworkManager est utilisé sur cette distribution: ps aux | grep networkmanager Si il est actif il faudra le desactiver: systemctl stop NetworkManager systemctl stop dhcpcd systemctl stop dnsmasq systemctl stop hostapd Nous allons maintenant éditer le fichier /etc/dhcpcd.conf ,insérez ce qui suit a la fin du fichier(vous pouvez adapter l ip à celle que vous voulez donner a votre Lan nano /etc/dhcpcd.conf interface wlan0 static ip_address=192.168.0.1/24 denyinterfaces wlan0 Le point d'acces aura l'adresse 192.168.0.1 et sera sur mon interface wlan0 (wifi).Pour connaitre vos interfaces disponibles utilisez ip a . Maintenant configurons dnsmasq,le mieux étant de copier le fichier original et en créer un nouveau: mv /etc/dnsmasq.conf /etc/dnsmasqBak.txt nano /etc/dnsmaq.conf port=0 no-resolv no-hosts domain-needed bogus-priv interface=wlan0 bind-interfaces ####Adresse de notre point d'accés) dhcp-option=3,192.168.0.1 ####Notre point d'acces sera le DNS par défaut dhcp-option=6,192.168.0.1,192.168.0.1 ###le rang des Ip attribuées sur ce reseau(ici 9 adresses sont disponibles) dhcp-range=192.168.0.2,192.168.0.10,255.255.255.0,12h dhcp-authoritative Bien passons a la configuration du point d'accés: nano /etc/hostapd/hostapd.conf interface=wlan0 driver=nl80211 ssid=Red-j-Power hw_mode=g channel=6 ieee80211n=1 wmm_enabled=1 ht_capab=[HT40][SHORT-GI-20][DSSS_CCK-40] macaddr_acl=0 auth_algs=1 Vous pouvez adapter le SSID il s'agit du nom pour le point d'accés. Dans le fichier /etc/default/hostapd cherchez la ligne avec #DAEMON_CONF="" et remplacez par DAEMON_CONF="/etc/hostapd/hostapd.conf" récuperez la release de Al-Azif et dézippez la dans /opt/ par exemple. curl -L https://github.com/Al-Azif/ps4-exploit-host/releases/download/v0.4.0.1/ps4-exploit-host-linux.arm-v0.4.0.1.zip --output /opt/ps4-exploit-host-linux.arm-v0.4.0.1.zip unzip -d /opt/ /opt/ps4-exploit-host-linux.arm-v0.4.0.1.zip chmod +x /opt/ps4-exploit-host/ps4-exploit-host voila pour la configuration de base ,maintenant voyons comment utiliser cela. Plusieurs méthodes sont possibles comme le lancement automatique au boot du raspberry ou depuis un environnement graphique/terminal sur le Raspberry, voila un exemple d'utilisation depuis KaliLinux avec le bureau xfce. une fois sur le bureau nous allons verifier l'état de nos services et lancer l interface,pour la connexion de la ps4 utilisé la méthode facile PAS custom. Si vous avez redemarré depuis la premiere partie il vous faudra stopper NetworkManager de nouveau,nous verrons plustard si vous voulez tout automatiser.Ouvrez un terminal systemctl stop NetworkManager systemctl stop hostapd Avant de lancer le point d'accés il faut créer une interface mon0,ceci est valable uniquement sur le Raspberry !! iw phy0 interface add mon0 type monitor verifions les services dnsmasq et dhcpcd systemctl status dnsmasq systemctl status dhcpcd Lançons le point d'accés et vérifions son statut systemctl start hostapd systemctl status hostapd Deplacez vous dans /opt/ps4-exploit-host/ maintenant vous n'avez plus qu'a lancer le binaire ou le script python pour utiliser les payloads. example avec le script start.py
  4. Pour ceux qui sont intéressé par l'utilisation de GNU/Linux sur leur Wii U, voici la marche à suivre : Il faudra que vous ayez au préalable installé devkitppc et devkitArm sur votre pc, recherchez la méthode d'installation selon votre système d'exploitation. Tout d'abord il faut récupérer le Kernel (vous pouvez le compiler vous même également) ici. Gardez ce fichier de coté pour plus tard. Ensuite récupérez le contenu du git à cette adresse : https://gitlab.com/linux-wiiu/linux-loader une fois le git récupéré, il vous faudra éditer le fichier castify.py pour éditer les clés dans les lignes visibles sur l'image qui suit : Une fois ce fichier édité, ouvrez le fichier Makefile qui se trouve dans le même répertoire et supprimez le flag -Werror comme dans l'image qui suit : Une fois ce fichier sauvegardé vous pouvez lancer la compilation du loader avec la commande make. Le résultat sera un fichier fw.img généré dans le dossier courant. Maintenant insérez la SD qui va vous servir sur la Wii U. Ici j'utilise Haxchi, je placerai donc le fichier fw.img à la racine de ma SD mais vous pouvez adapter selon votre manière de charger les payloads. A la racine de votre carte SD, créer un dossier et nommé le "linux". Copiez dans ce dossier l'image du Kernel que vous aviez récupéré en début de tuto et renommez-la en "kernel". votre SD doit ressembler à cela : Vous pouvez éjecter la SD et monter votre Clé USB qui nous servira pour la distribution. Les étapes qui suivent sont décrites sous linux vous pouvez utiliser une machine virtuelle pour plus de simplicité. Récupérez l'image de la Debian pour la WiiU ici : https://mega.nz/#!la52GDSS!Y9TnuFmvbWRbFZww7LPvVsyh2egz4CTDyxC2R5r62r4 Montez votre Clé USB et placez-vous dans un terminal, puis déplacer vous au point de montage de votre Clé USB (si vous ne savez pas où se trouve le chemin, tapez df -h dans le terminal vous verrez les points de montage de vos "devices"). Toujours dans le terminal, passez en root pour la prochaine commande, j'ai eu des problèmes avec sudo, cela ne marchait pas. une fois sur root, tapez tar -xvpf /chemin/vers/debianwiiu.tar.xz Quand l'opération est terminée retirez votre Clé USB, allumez votre Wii U avec seulement la carte SD insérée, pas la Clé USB. Lancez le fw.img grâce à votre lanceur : Maintenant votre gamepad va afficher un log et des lignes vont défiler sur votre l’écran, attendez que les lignes s’arrête. Insérez votre clavier USB et la clé dans les ports USB situés à l’arrière de la console !!! Si tout ce passe bien vous serez sur le prompt du login : login : root password : root Enjoy!
  5. Linux sur votre WiiU

    Bonsoir à tous ! Bien que beaucoup de développeurs se soient tournés vers la Switch, il semblerait que la WiiU ne soit pas en reste. En effet, Ash (anciennement QuarkTheAwesome) vient de releaser un Kernel Linux fonctionnel qui peut être booté grâce au linux-loader. Si le Kernel est disponible dans une version compilée, pour le loader il faudra compiler les sources par vos propres moyens puisqu'il faut utiliser les clés de cryptage de la WiiU qui sont sous copyright. Pour ceux que ça intéresse, voila le résultat une fois le loader compilé : Une fois ce payload obtenu il vous suffira de le lancer (comme les fw.img que l'on utilisait avant haxchi) pour booter linux et utiliser une distribution préalablement installée sur une clé USB. Le support n'est pas encore parfait (pas d’accélération matérielle par exemple) mais pas mal de choses fonctionne déjà, il faut espérer que le reste sera amélioré rapidement.
  6. Linux sur votre WiiU

    Bonsoir à tous ! Bien que beaucoup de développeurs se soient tournés vers la Switch, il semblerait que la WiiU ne soit pas en reste. En effet, Ash (anciennement QuarkTheAwesome) vient de releaser un Kernel Linux fonctionnel qui peut être booté grâce au linux-loader. Si le Kernel est disponible dans une version compilée, pour le loader il faudra compiler les sources par vos propres moyens puisqu'il faut utiliser les clés de cryptage de la WiiU qui sont sous copyright. Pour ceux que ça intéresse, voila le résultat une fois le loader compilé : Une fois ce payload obtenu il vous suffira de le lancer (comme les fw.img que l'on utilisait avant haxchi) pour booter linux et utiliser une distribution préalablement installée sur une clé USB. Le support n'est pas encore parfait (pas d’accélération matérielle par exemple) mais pas mal de choses fonctionne déjà, il faut espérer que le reste sera amélioré rapidement. Voir la totalité de article
×